Le bridge
La solution que nous recommandons est de remplacer votre dent absente par une couronne qui s'intégrera dans un bridge. Le bridge est un ensemble de trois dents prothétiques solidaires qui s'appuient sur les deux racines voisines de la dent absente.

 - Les dents voisines de l'édentation sont déjà abîmées. En revanche, leurs racines sont solides et intactes, nous pouvons donc nous en servir pour soutenir le bridge.


 - Ces dents voisines seront soit dévitalisées, soit conservées vivantes. Il est parfois utile de poser un inlay-core si la partie visible de la dent n'est pas suffisamment solide.


 - Après avoir effectué une empreinte, le praticien fera réaliser un ensemble de trois prothèses solidaires: l'une, centrale pour remplacer la dent absente, les deux autres pour s'appuyer sur les racines préparées.


 - Le bridge sera ensuite scellé définitivement, après un éventuel essayage. Vous récupérerez ainsi l'usage de votre dent absente dans les mêmes conditions de confort et d'esthétique que pour une dent naturelle.


Autres solutions

II existe deux autres solutions pour remplacer votre dent absente. L'appareil amovible (encore appelé dentier qui n'est retenu qu'en dernier recours tant les inconvénients sont importants: crochets abîmant les dents voisines, peu esthétique très inconfortable...) ou l'implant (mais il nécessite une quantité et une qualité suffisante d'os en plus de quelques conditions médicales).


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
Soins du parodonte
Les gencives ont un rôle dans la protection des dents en recouvrant et protégeant l'os et leur ligament. Elles constituent la première ligne de défense contre les effets destructeurs des bactéries.

Le parodonte est constitué par :
  • la gencive,
  • le ligament alvéolo-dentaire,
  • le cément,
  • l'os alvéolaire.


Gencive saine

Une gencive saine ne saigne pas, ni en mangeant, ni au brossage des dents, encore moins spontanément. Elle n'est pas "gonflée", ni douloureuse. Sa couleur est rose, sa capacité de défense par la sécrétion de cellules immunitaires est intacte permettant une protection contre les bactéries et les virus.

Premiers signes

Saignements, douleurs, gonflements. Ces signes annonciateurs d'un problème gingival doivent inciter à consulter rapidement. Les bactéries sont passées sous la gencive et amorcent des "dégâts" dans les tissus sous jacents. Le responsable le plus fréquent : le biofilm ou plaque dentaire.

La gingivite

Le gonflement de la gencive augmente, l'inflammation s'installe (teinte rouge violacé), la douleur et les saignements sont plus fréquents. Si elle est non traitée, la gingivite peut évoluer vers une pathologie plus importante : la parodontite.

La parodontite

Les tissus de soutien de la dent sont touchés, l'inflammation et l'infection progressent. Les récessions gingivales apparaissent.

L'os alvéolaire est touché et se détruit avec perte d’attache de la dent. La destruction va progresser pour devenir ensuite irréversible. Si rien n'est fait en temps voulu, la mobilité dentaire va conduire à la perte de la dent.

Les causes

Les bactéries de la plaque dentaire, le tartre, les variations hormonales (femme enceinte), la prise de certains médicaments(cœur, épilepsie, greffe), le tabagisme, le stress, le diabète, l'âge ou encore un défaut de brossage sont les principales causes des pathologies parodontales.